Priorité à l’enseignement à Yoga au Niger

jeudi 1 juillet 2021

Images supplémentaires

ancienne école

Nouvelle école

Priorité à l'enseignement dans le village de Yoga au Niger avec la construction d’une classe et du logement de l’enseignant ainsi que d'un puits. L'école est maintenant opérationnelle, l’enseignant est en place et les élèves intègrent progressivement la classe.

Ce projet a été suivi par l'ONG les Puits du Désert avec qui le Rotary club Annecy travaille depuis 10 ans.

Yoga est situé dans la région d’Agadez, au nord du Niger. La population est constituée essentiellement de Touaregs dont la principale activité est l’élevage. Le mode de vie des habitants de Yoga est la transhumance, population nomade par excellence ils se déplacent à la recherche du pâturage. Cette localité est complètement enclavée car aucun axe routier n’y passe. Les moyens de transport restent les chameaux, les ânes ou quelques rares véhicules 4x4 privés. A cette population, il faut rajouter environ une quarantaine de familles qui viennent s’installer périodiquement (4 à 6 mois de transhumance par an).

Le Niger est l’un des pays au plus faible taux de scolarisation au monde avec des disparités très marquées d’une région à l’autre : en 2002 la moyenne nationale de scolarisation était de 34 % mais ce taux avoisine seulement les 18 % dans la zone rurale d’Agadez. Ce faible taux de scolarisation est intimement lié aux problèmes d’accès à l’eau.

L’objectif global du projet est l’amélioration des conditions de vie des enfants nomades. Yoga étant un centre de regroupement des Touaregs nomades, avoir un puits pastoral constitue une réelle urgence pour l’éducation des enfants afin de dégager les enfants de la corvée d’eau et de faciliter ainsi leur scolarisation.

L’infrastructure était constituée d’un hangar en paille, servant de classe de cours et du logement de l'enseignant. D'où la nécessité de construire une nouvelle classe. L’école créée en 2018 compte 53 élèves avec 2 niveaux dans la même classe, CI et CP.

La nouvelle école a été terminée en septembre 2020 et la rentrée a été décalée au 15 octobre à causes des inondations catastrophiques au Niger fin septembre.